Feed_24x24 Twitter_24x24 FaceBook_24x24 Youtube_24x24

Le recopiage

Extraits du topic du forum (toujours en cours, à consulter) mis bout à bout...
On peut en arriver à des conversations aux aveux terribles ! XD !
Suite à la question d'une personne dont nous tairons le nom , la question est la suivante :

Est-ce que recopier peut aider à progresser en dessin ?
.

girl

T.T.Girl :
Je dirais que ça dépend des gens.
Il y a des personnes qui vont magnifiquement mais aussi bêtement recopier ce qu'ils voient et seront incapables de faire quelque chose sans modèle. D'autres qui en recopiant, apprendront. Ils apprendront les formes, les ombres, comprendront les plis, les poses et seront capables avec cette base de travailler leur propre imagination par la suite. Je ne pense pas qu'il faille condamner le recopiage.
Personnellement, et chez les T.T. on n'a jamais fait de "recopiage" mais c'est vrai qu'il nous a fallu énormément de temps pour arriver à un niveau acceptable. Ca aurait peut-être été moins long si on avait fait du "recopiage' pour comprendre l'alignement, les reflets et tout ça, no sé ^^
.

one

T.T.One :
... J'ai vu plus de gens que le recopiage n'aidait pas en fait...
A avoir le nez trop collé sur un dessin pour le reproduire point par point, ils ne voyaient plus le dessin dans l'ensemble et à la fin, quand on assemblait la main, le bras et le reste du corps, y'avait de grosses disproportions assez flagrantes en fait.
Ou les d'autres qui faisaient d'assez jolies reproductions mais qui n'arrivaient pas à faire quelque chose de même niveau (à peu près) sans modèle...
En fait, je serai plutôt contre la reproduction "bête et méchante", celle où t'apprends pas. Mais j'ai jamais suivi l'évolution d'autres gens assez longtemps pour voir si au bout d'un moment ça portait ses fruits ou pas, alors...
.

inconnu

T.T.Boy :

Pendant un temps je me suis amusée à reproduire des dessins, un massacre ^^'
Ca ressemblait pas à grand chose, je dois pas avoir assez d'observation. Mais je crois que ça peut aider pour commencer, comme les artistes qui ont des modèles {#emotions_dlg.sealed}

.
cddamcddam :
Je suis pour !
En effet, si l'on ne fait qu'observer les dessins de pro et qu'ensuite on tente de faire autre chose, on va ramer longtemps. Perso, j'ai longtemps recopié les dbz bêtement, ça m'a quand même aidé, pour les ombres. Ensuite, je suis passé à l'invention totale, sans repère... {#emotions_dlg.laughing} catastrophe !
J'ai donc décidé d'acheter un manga et d'en saisir les traits (ça fait vraiment pro dit comme ça... ). C'était Card Captor Sakura, le tome 11... Ça m'a permis de comprendre comment étaient fait les yeux entre autre, puis la forme des visages, les cheveux...etc. et là bien sûr, il allait recopier, mais pas bêtement. Tout ça pour dire, le recopiage est certainement bénéfique s'il est fait intelligemment.
.
solkeeraSolkeera :
Moi je suis clairement pour, parce que sans ça j'aurais sûrement jamais dessiné, tout court XD. Je me lasse trop vite... s'il avait fallu que je prenne le dessin "de nada" en commençant par les bases anatomiques, la persp et tout le tralala, ça m'aurait pris des mois avant d'arriver à un truc regardable, et ma motivation n'aurait certainement pas duré jusque là, haha ^^;

Recopier plus ou moins (je ne me suis quand même jamais amusée à "photocopier" trait pour trait des illustrations : repomper un truc en plus moche, c'est plus frustrant qu'autre chose finalement XD) ça m'a permis de piocher auprès de différents mangakas des trucs qui me plaisaient (façon de faire la bouche, les cheveux, etc...) et donc d'arriver à des choses +/- potables sans y passer 3 siècles (oué... en fait c'était affreux, mais à l'époque je trouvais ça pas mal {#emotions_dlg.laughing}) . Pour les poses, je prenais des photos (et je le fais toujours dans un certain nombre de cas d'ailleurs...)

Ce n'est qu'une fois que l'étape "plaisir" a été amorcée avec ces exercices de copie que ça m'a donné envie de me mettre à essayer de construire des bases plus solides en anat' & co.
En cela, je pense que pour certains, le recopiage, même "bourrin", peut être une façon ludique de commencer dans le dessin, et mener ensuite assez naturellement à des choses plus constructives.