Feed_24x24 Twitter_24x24 FaceBook_24x24 Youtube_24x24

Qu'est-ce que le fanzinat ?

Le fanzinat et les fanzines. C'est le milieu dans lequel évolue l'association Kejhia et les moyens que nous utilisons pour nous développer. Alors, il serait peut-être bon de vous en parler un peu si vous ne connaissez pas, histoire que vous compreniez mieux ce que nous faisons et aux portes de quel univers vous vous trouvez, n'est-ce pas ? =D
couvs


Qu'est-ce que le fanzinat ?


Littéralement, le fanzinat est le milieu qui englobe les fanzines. Hahaha ! Une définition digne du petit Robert qui va donc vous envoyer chercher la définition du mot fanzine !
Alors, nous allons vous l'éviter : qu'est-ce donc qu'un fanzine ? Littéralement, un fanzine est un magazine amateur fait et édité par des fans [fan-zine]. Il est donc souvent d'un aspect simple, impressions noir et blanc pour l'intérieur, feuilles pliées agrafées, rappelant de loin le Journal du Lycée =D C'est un produit fait par passion, de conception amateure et, généralement, avec les moyens du bord.

marcg_r

Les productions de MarcG

Si le monde était une résidence, les stars et vedettes (l'univers des professionnels) seraient dans la demeure. Les gens seraient dans la rue. Le fanzinat, lui, serait entre les deux, dans le jardin, au plus proche des stars pour les vénérer, elles ou leur art, ou en train de chercher le moyen d'entrer dans la maison pour en être ;D C'est à la fois un univers de culte et d'apprentissage.

Attention, si, pour l'étymologie, un fanzine est un magazine amateur, le fanzinat (le milieu amateur) ne regroupe pas que des productions papier. Il inclut aussi, par exemple, les fanzines en ligne sur le net (e-zine), ou bien encore les fans de jeux vidéos qui conceptisent leurs propres démos, et bien d'autres passionnés. Le mot de base s'est étendu et englobe pas mal de choses diverses à présent.

Dans la mesure où un fanzine est un moyen d'expression pour sa passion, on a des fanzines sur tout et n'importe quoi, la musique, le cinéma, la BD, etc., tous les sujets qui réunissent assez de passionnés pour produire quelque chose qui trouvera aussi preneur.



La sphère fanzineuse manga, culture et animation japonaises

Pour cibler un peu plus sur le fanzinat qui nous intéresse, il s'agit bien évidemment de la sphère qui touche la culture et l'animation japonaises. C'est aussi le plus gros cercle de la dernière décennie, qu'on ne peut plus éviter puisque ses représentants fanzineux sont présents dans toutes les manifestations/conventions, comme Japan Expo pour ne citer qu'elle.

japan-expo-foule

Il y a encore quelques années, la plupart des fanzines, peu nombreux, traitait de l'actualité de l'animation et de la sortie des mangas au Japon ou prévus ici. C'était l'occasion pour les profanes que nous étions encore d'avoir les dernières nouvelles (inaccessibles autrement) de ces petites merveilles qui nous étoilaient les mirettes ! Le seul moyen de découvrir les nouvelles oeuvres qu'on prierait ensuite de voir éditées en France. Apparaissaient aussi alors à l'époque les rares premiers mangas amateurs entre deux articles.
En même temps que le manga et les animes ont pris leur essor en France, le fanzinat français a suivi cette trajectoire et évolué. Depuis que l'on peut lire des scantrads sur le net ou avoir des news et des images en direct live à la source-même, la plupart des fanzines d'articles ou d'actualités sur l'animation et les parutions a disparu. Cela n'a pas sonné le déclin du fanzinat pour autant. Loin de là. Le temps a permis aux petits dessineux de devenir assez grands pour décider d'entrer dans la sphère fanzineuse et assurer sa pérénité.

lord_illustrations_r

Le stand Lord Illustrations

Aujourd'hui, quand on se balade dans les allées d'une convention, ils sont là en masse (et de plus en plus nombreux). Les petits dessineux occasionnels se multiplient et ceux de la première heure sont devenus parfois de vrais passionnés produisant planche sur planche ou  des illustrations magnifiques. Ce que l'on trouve aujourd'hui dans les fanzines français, ce sont essentiellement des histoires de création personnelle sous forme de one-shots, de chapitres à suivre d'un numéro du fanzine à l'autre. Commencent même à faire leur apparition les compilations de chapitres (volumes) de séries.

Il a fallu du temps pour que l'idée entre dans les moeurs que l'on pouvait aussi voir du manga fait en France. Elle n'est d'ailleurs certainement pas encore claire pour tous, et pourtant, le nombre de fanzines de mangas amateurs ne cesse d'augmenter et la qualité aussi.
Bien que le mouvement soit en place depuis des années, on ne peut pas vraiment parler d'un cercle bien défini au but bien précis. Comme dit au début de l'article : "Le fanzinat, lui, serait entre les deux, dans le jardin, au plus proche des stars pour les vénérer, elles ou leur art, ou en train de chercher le moyen d'entrer dans la maison pour en être ;D C'est à la fois un univers de culte et d'apprentissage." Le fanzinat est avant tout un amas de tout, un tas de petites cellules indépendantes, on peut même parler d'électrons libres. A l'heure où il est très facile de monter un projet, le réaliser en forme et moyens et, de prendre un stand pour le vendre, les groupes se montent à toute allure, sans règles ni lois et disparaissent parfois aussi vite. Les groupes se montent pour tout un tas de raisons diverses : envie de faire quelque chose entre amis et pour le plaisir, envie de partager avec le public ou tenter de se faire voir et progresser pour atteindre le haut niveau.



swordXsorcery2_r

SwordXSorcery

Autant de disparités qui font que chacun fait à sa sauce pour grossir le mouvement sans vraiment qu'il y ait une unité. Le fanzinat manga est une grande cour de récréation : ceux qui sont là pour s'amuser côtoient ceux qui sont là parce qu'ils viennent à l'école pour apprendre et progresser =3



Le fanzinat Japonais

 

Quand on parle de fanzinat français, on ne peut s'empêcher d'avoir une pensée pour son grand frère japonais : le Dojinshi. Le Japon a aussi son fanzinat mais d'une stature toute autre puisqu'il s'agit d'une véritable industrie et d'un niveau hautement plus élevé. La quantité de productions obligeant à l'excellence pour sortir du lot d'un art déjà bien rôdé. Finalement, il n'y a quasiment pas de points communs entre le Dojinshi et son homologue français si ce n'est qu'il s'agit d'un milieu non-professionnel. Et là où le fanzinat français est un milieu d'amateurs et de débutants, le Dojinshi est d'ailleurs plus un axe parallèle à l'édition professionnelle qu'une sous-catégorie. A tel point qu'il a ses propres manifestations, juste pour lui.
comiket1_r On citera le Comiket, haut lieu vénéré, où acheter le fanzine de son mangaka ou cercle d'auteurs préférés, adulés au même niveau qu'un mangaka édité professionnellement. Il est même fréquent que des auteurs édités professionnellement continuent de dessiner et publier des doujins, pour la liberté d'expression qu'ils y trouvent.
Outre sa taille, un autre point différencie le Dojinshi du fanzinat français et qui explique aussi certainement son succès : le contenu.
comiket_2_r Au japon, c'est la parodie/fanfiction qui prédomine, les reprises plus ou moins personnalisées de séries déjà existantes. C'est bien cet engouement qu'ont les japonais pour voir des dérivés de leurs séries cultes qui entre en jeu. Les doujins sont encore une petite terre de liberté pour la société confinée dans les moindres détails de la vie de tous les jours dans des règles bien précises. Là, on peut se permettre d'être hors limite (dans les limites convenues ;D !)



So...

 

On peut donc considerer le fanzinat comme la scène d'expression des auteurs amateurs, que ce soit à visée professionnelle, cherchant par ce moyen à se faire remarquer, ou pour le simple plaisir de publier et vendre ses bds sans forcément songer à en faire son métier. Dans son ensemble hétéroclite, il n'existe pas de guide qui vous indiquera quoi voir, mais pensez-y la prochaine fois que vous irez en convention, les fanzineux et leurs productions ne demandent qu'à vous faire partager quelque chose ! Et la plupart de vos futurs auteurs professionnels s'y trouve certainement déjà au stade larvaire XD !
zine_wli
.
.
.

Prochaines dates

Paris Manga [Paris] - février (sous réserve de parvenir à décrocher un stand...)

Japan Expo [Paris] - dates inconnues